samedi 19 avril 2008

Encore une bonne nouvelle pour une "Recrue"

Voici un extrait du billet annonçant la candidature de Les carnets de Douglas de Christine Eddie pour le Prix littéraire France-Québec 2008. Madame Eddie était notre recrue du mois de novembre 2007 et nous lui souhaitons de remporter ce prix!

Paris, le 18 mars 2008. – Le jury et les comités de lecture du Prix littéraire France-Québec, parrainé pour la troisième année consécutive par M. Patrick Poivre d’Arvor, se sont réunis samedi dernier pour désigner les finalistes du prix 2008. Leur choix s’est porté sur les ouvrages suivants : La sœur de Judith de Lise Tremblay (Boréal), Les carnets de Douglas de Christine Eddie (Alto) et Vous êtes ici de François Gravel (Québec-Amérique).Le jury – composé de trois auteurs : Pierrette Fleutiaux, Pierre Leroux et Carole Zalberg et de Sylvain Neault, directeur de la Librairie du Québec à Paris – ainsi que de cinq comités de lecture représentant les régionales de l’association France-Québec, ont désigné ces trois romans à partir d’une présélection de sept ouvrages, faite en décembre dernier: Les carnets de Douglas, Christine Eddie (Alto), Ce n'est pas une façon de dire adieu, Stéfani Meunier (Boréal), La soeur de Judith, Lise Tremblay (Boréal), C’est quand le bonheur, Martine Delvaux (Héliotrope), Jardin sablier, Michèle Plomer (Marchand de feuilles), Les jambes de Steffi Graff, Pierre Cayouette (Québec-Amérique), Vous êtes ici, François Gravel (Québec-Amérique).

Les carnets de Douglas de Christine Eddie (Alto) met en scène une passion comme au cinéma qui se déploie à l'ombre d'un arbre, d'une clarinette, d'une nature généreuse et sauvage. Des personnages singuliers, écorchés que la vie se chargera de métamorphoser.

Le « Prix littéraire France-Québec », est né en 1998 de la volonté des membres de l’association France-Québec de faire découvrir et redécouvrir la littérature québécoise. Luttant contre une méconnaissance importante de cette littérature en France, le Prix littéraire France-Québec propose chaque année au lauréat d’aller à la rencontre des lecteurs français dans le cadre d’une tournée littéraire. Il a en outre reçu l’appui de Jean D’Ormesson, de l’Académie française, pour son édition 2005.Les lecteurs de l’association France-Québec auront donc jusqu’en octobre prochain pour lire ces romans, participer au vote et désigner le Lauréat 2008.

4 commentaires:

Danaée a dit…

Mon dieu, Jules, tu as été rapide pour ce coup-là!

réjean a dit…

Je suis content pour Eddie. C'est un premier roman que j'ai bien aimé. Par contre, je me demande pourquoi Lise Tremblay récolte autant de nominations dans les prix cette année. Je n'avais pas détesté son roman, mais pour moi ça reste un bon petit roman, sans plus.

JULES a dit…

Danaée: je lui dois bien cela, elle est tellement sympathique!

Réjean: je n'ai pas lu les autres finalistes, je ne suis pas en mesure de juger...

Venise a dit…

Vous me voyez réjouie de cette nouvelle, moi, j'ai vraiment beaucoup aimé "Les Carnets de Douglas", si elle pouvait gagner, elle aurait ce qu'elle mérite.

Et puis, merci Jules, je t'ai lu hier avant d'aller me coucher et comme Danaée, je trouve que tu as été vite sur le piton !